Menu
Back to home
in Carnet de voyages, Europe, Ibiza

Itinéraire : 4 jours à Ibiza, loin du Pacha !

  • 7 juin 2018
  • By Le Gourmand Voyageur
  • 2 Comments

Ibiza rime souvent avec le Pacha, la Bodega, David Guetta… Tant de clichés qui m’ont fait fuir cette destination pendant de nombreuses années. Heureusement, ma curiosité et mon envie de voir le soleil m’ont fait franchir le pas et j’ai décidé de partir à la découverte de cette île des Baléares.

Le mois de mai me semblait idéal : hors saison touristique + météo clémente + jours fériés = Combo parfait !

Ibiza fait partie de l’archipel des îles des Baléares qui comprend également Majorque, Minorque et Formentera.  L’île d’Ibiza est relativement petite ce qui facilite sa visite en quelques jours. En seulement 1 heure, on traverse l’île du sud au nord en voiture. La traversée d’est en ouest se fait elle en moins de 30 minutes !

D’un point de vue infrastructures, les routes sont très bonnes, il n’y a aucun souci pour conduire même avec une citadine. Les reliefs sur l’île sont faibles, la seule difficulté que l’on peut rencontrer c’est l’accès aux criques reculées mais j’ai toujours réussi à m’en sortir avec ma Nissan Micra de location !

Bien qu’Ibiza soit connue comme la plus grande destination festive au monde, c’est avant tout la terre des hippies. En effet, la culture Hippie est très présente notamment dans la partie nord de l’île.
Ce mouvement est arrivé sur l’île dans les années 60 avec des espagnoles en quête de sérénité et de cadre idyllique pour vivre leur rêve de liberté absolue. Pour la petite histoire, de nombreux artistes et personnages politiques avaient déjà trouvé refuge sur l’île pendant la période fasciste de domination de Franco dans les années 30.

Maintenant que vous êtes familier avec Ibiza, il est temps de vous partager mon itinéraire pour 4 jours complets sur place avec une voiture de location et un hôtel à Sant Antoni de Portmany 🙂

itinéraire 4 jours Ibiza Formentera Le Gourmand Voyageur
JOUR 1 : Découverte d’Eivissa, la capitale de l’île.

A peine arrivée à l’aéroport d’Ibiza, je récupère ma voiture de location chez Centauro. Ce loueur de voitures low cost est situé à quelques kilomètres du terminal mais il met en place des navettes fréquentes pour arriver au parking où sont garées les voitures de location.
Je recommande sans problème ce loueur à condition de prendre l’assurance complète. En guise de repère, j’ai payé 98€ pour 4 jours de location d’une Nissan Micra. (vs 150€ affiché par Sixt)

Au volant de ma citadine, je me dirige vers le centre ville d’Eivissa situé à seulement 15 minutes de l’aéroport. Il est 9h du matin et par chance je trouve de la place pour me garer aux pieds des remparts. Je dis “par chance” car je reviendrais dans la ville un soir et me rendrais compte qu’il n’est pas toujours évident de trouver une place !

Appareil photo à la main, je commence la visite par un tour de la citadelle en longeant les remparts histoire d’avoir un aperçu global de la ville.

Je comprends rapidement qu’Eivissa est divisées en 4 parties :

  • La Citadelle, le centre historique délimité par ses remparts connue sous le nom de Dalt Vila
  • Le port et ses ruelles touristiques
  • La banlieue
  • La plage et les boîtes de nuits

Je continue ma balade dans les ruelles de la citadelle, très calme à 9h, mode de vie espagnol oblige… ! Bougainvilliers blancs, rouges, roses et violets arpentent les façades immaculées des maisons. Le linge sèche aux balcons laissant se dégager une douce odeur de lessive. La balade est très agréable 🙂

Avant de quitter les remparts et descendre vers le port, je m’assieds en terrasse pour profiter des premiers rayons du soleil.

Bar Plaza del Sol
Pas n’importe quelle terrasse ! J’avais repéré en arrivant un bar joliment décoré par des corbeilles de fruits dans un style bohème.
Le bar est situé sur la Plaza del Sol et porte le même nom. On y déguste entre autres de superbes jus de fruits frais. Au moment de l’addition, je comprends très vite que mon séjour à Ibiza ne va pas laisser mon porte monnaie indifférent ! 😉

Place à la visite du port et des ruelles parallèles. Ici on retrouve des boutiques de souvenirs, des bars et restaurants mais aussi beaucoup de lieux pour acheter des entrées en boite de nuit ! C’est sympa mais je suis largement plus sensible au charme de la citadelle.

J’ai fait le tour de la ville mais il est encore trop tôt pour déjeuner en Espagne, c’est pourquoi je me dirige vers la Cala des Cubells qui abrite le restaurant Ses Boques. Thon mariné, poisson grillé, paella géantes à partager… Il règne ici une vraie ambiance de vacances.

Après le déjeuner, c’est l’estomac bien rempli que je reprends la route vers la Cala Compte pour apercevoir les premières eaux cristallines de ce voyage. Et là… je tombe littérallement sous le charme d’Ibiza. Ces paysages me rappellent vaguement mon voyage en Sardaigne.

J’ai pris ma dose de bleu pour la journée et pars à la rencontre de mon hôtel situé à San Antoni de Portmany (20 minutes de route). Je consacre d’ailleurs un article entier à cet hôtel qui vient tout juste d’ouvrir !

JOUR 2 : Formentera, la belle voisine d’Ibiza

Cette petite île des Baléares a toujours vécu dans l’ombre de sa voisine, Ibiza. Pourtant, elle n’a rien à lui envier. Les paysages de Formentera sont splendides : eaux turquoises, plages de sable, criques majestueuses, végétation méditerranéenne… Tout pour en prendre plein les yeux !

Comment se rendre sur l’île de Formentera ?
Depuis Ibiza, des navettes sont mises en place depuis le port d’Eivissa. Il faut compter 25€ aller-retour journée, par personne. La traversée dure environ 30 minutes.  Pendant la navigation, j’en profite pour admirer les sublimes paysages qui défilent à l’horizon. On aperçoit entre autres les îles d’Es Vedranell et d’Es Vedra.

La première chose à faire en arrivant au port de la Sabina à Formentera est de trouver son moyen de locomotion afin de pouvoir parcourir l’île d’un bout à l’autre.

Les loueurs sont très nombreux sur le port et regorgent de créativité pour louer les véhicules les plus originaux ! Vélos, motos, scooters, fiat 500 décapotables, Renault Twizzy électrique, Smart, Citroën Méhari, Quad ou encore gros 4×4… il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses !
N’ayant qu’une demi-journée sur place, j’opte pour la location d’une Fiat Punto (35€ la demi journée). L’idée initiale était de louer un vélo mais le manque de temps et la chaleur étouffante m’ont fait changer d’avis.

Au volant de ma voiture, je pars à la découverte de plages toutes plus belles les unes que les autres :

  • Es Pujols,
  • de Illetes,
  • Ses Plagetes (grande étendue de sable fin et eaux cristallines),
  • Cale Saona…

Fomentera abrite aussi deux phares situés aux deux extrémités de l’île. Le phare de la Mola jonché en haut d’une falaise est probablement mon coup de cœur de la journée.

Je vous conseille d’ailleurs de marcher jusqu’au bout de la falaise sur la droite du phare en étant face à la mer. J’y ai déniché l’une des plus belles vues de l’île 😉

Le deuxième phare, situé au Cap de Barbaría, est tout aussi charmant ! Je reste marquée par la route pour s’y rendre. La vallée laisse subtilement apparaître le phare au loin. Plus on se rapproche, plus ce dernier se dessine.

Pour conclure, Formentera est pour moi l’île la plus belle de la Méditerranée, mais chut personne ne le sait 😉

Après cette belle parenthèse, retour à Ibiza en Bateau puis direction le Cap Negret conseillé par un ami pour admirer le coucher de soleil et siroter un cocktail face au spectacle grandiose offert par la nature.

Restaurant Esverro
Pour le dîner, retour à Sant Antoni de Portmany où j’opte pour un restaurant de tapas revisitées façon asiatiques : Esverro (21, Carrer Ample, 07820 Sant Antoni de Portmany). µ
Je recommande vivement cette adresse, sûrement la plus charmante de la ville.

Je dois avouer avoir eu du mal à trouver des lieux qui me ressemblent à Sant Antoni. Cette ville est un bon point de chute pour visiter l’île mais elle est loin d’être charmante…

JOUR 3 : Le Nord d’Ibiza, ambiance bohème en terre Hippie

Le nord de l’île est l’endroit idéal pour s’imprégner de l’âme bohème et hippie d’Ibiza. La transition avec Eivissa est très marquée ! Au départ de Sant Antoni je fais une première escale dans le petit village de Santa Gertrudis de Fruitera pour un petit déjeuner fruité au café Musset.

Je me dirige ensuite vers la Cala San Vincent au nord est de l’île. Cette grande crique est un bon point de départ pour partir à la découverte de paysages grandioses ! Je décide donc d’y déjeuner avant de partir à l’aventure 🙂

Restaurant “On The Beach”
Un restaurant très coloré attire mon attention : le On the Beach. Je m’installe sur l’un des fauteuils très “confy” de la terrasse pour déguster un Poke Bowl au saumon et une coco fraîche !

Depuis le restaurant j’aperçois une petite route qui serpente au bord d’une falaise. Je décide de l’emprunter en voiture. Les plus courageux pourront le faire à pied mais attention ça monte ! Après 10 minutes d’ascension avec vue mer, j’atteins le sommet (Aigua Blanca) et décide de faire une longue pose photo.  La vue est à couper le souffle. Seul bémol, les barres d’hôtels construits en bord de mer qui viennent dénaturer le paysage…

Après en avoir pris plein les yeux et pris ma dose de nuances de bleu, je repars dans les terres entre oliviers, citronniers et vignes à la découverte de petits villages et arrive rapidement à Santa Joan de Labritja.

Eglise à la façade blanche éclatante, ruelles fleuries et place pavée où se rencontrent les villageois.. Le charme opère très vite et mon estomac crie (déjà) famine.

Le café Giri.
Une petite pause goûter s’impose et cette adresse me tape immédiatement dans l’œil ! De l’extérieur, il ne paye pas de mine mais une fois le pas de la porte franchi, je tombe dans un vrai havre de paix. Les photos parlent d’elles mêmes…

Après avoir profité de cette belle adresse, lézardant au soleil sur les immenses transats mis à disposition, je reprends la route vers l’hôtel en faisant un dernier stop à pour admirer encore et toujours les paysages.

Pour ma dernière soirée, je décide de profiter du coucher de soleil à la Cala Salada (10 minutes en voiture depuis l’hôtel Cubanito). Pour le dîner direction le restaurant de la Torre au Cap Negret, 3 minutes en voiture depuis la Cala Salada.

Jour 4 : Plages et criques, la détente avant de repartir

Si je dois retenir une chose de cette île des Baléares, c’est la beauté de ces criques (et peut être aussi ses prix pharaoniques).

Lors de cette dernière journée j’ai donc voulu profiter au maximum du soleil et de l’air marin.

10h du matin, la chaleur est déjà étouffante, direction la Cala d’Hort pour se rafraîchir. Cette crique est très photogénique et pour cause, depuis la côte on aperçoit le rocher émergeant Escull de Cala d’Hort, un remake du rocher du diamant en Martinique 😉

Bronzage peaufiné, je pars à la découverte des alentours. Les points de vue sont nombreux pour admirer l’Escull de la Cala d’Hort.  Warning, en août il est TRÈS difficile de se garer près de cette crique.

Je continue sur ma lancée plages et me dirige vers celle d’Es Cavallet, sable fin, eaux cristallines…Cette plage est très huppée ! Et les adresses aux alentours aussi.

Bar à jus Restaurant “El Chiringuito”
Je m’offre quand même un jus de fruits frais dans le restaurant El Chiringuito qui dispose d’un attrayant bar à jus ! C’est probablement le plus beau restaurant de plage que j’ai vu dans ma vie ! Pour manger ici il faudra casser  son Livret A donc je me contenterai du jus de fruit pour profiter de ce lieu exceptionnel en bord de mer 😉

Non loin de cette plage se trouvent les Salines d’Ibiza, ces fameuses étendues d’eau aux reflets rosés formées par la production de sel, très instagrammable 😉

Pour finir ma journée plage et par pure curiosité je décide d’aller jeter un œil à la plus grande plage d’Ibiza, bordée par des chaînes hôtelières et autres discothèques…
Ce lieu me rappelle étrangement Cancun plutôt qu’une station balnéaire en méditerranée : une plage sublime, de l’eau turquoise gâchée par le tourisme de masse. Ajoutons au paysage un aéroport proche et de fait, des avions qui atterrissent toutes les 10 minutes en frôlant les hôtels à l’architecture critiquable. Bref, le décor est planté et vous comprendrez vite que je ne suis pas fan de ce genre d’endroit.

Pour quitter Ibiza sur une note positive je décide de passer mes dernières minutes dans la citadelle d’Eivissa que j’ai tant aimé.

Bar S’escalinata 
Je m’installe sur l’originale terrasse du bar S’escalinata. Originale car elle est positionnée sur des escaliers et est remplie de gros poufs où l’on a envie de se jeter et passer des heures ! Le cadre est parfait pour savourez un dernier cocktail avant de prendre l’avion…

Durant ces 4 jours de road trip à Ibiza, j’ai été marqué par la beauté de ses paysages, son esprit bohème et ses belles adresses de restaurants et de bars. C’est la première fois en vacances que je trouve autant de jolies adresses à vous partager. Etant une grande passionnée de décoration, je vais m’inspirer des décors de certaines adresses visitées pour refaire mon appartement 😉

D’un point de vue gastronomie, je ne trouve pas que ce soit une île où l’on mange divinement bien. En tout cas pour se régaler, il faut vraiment y mettre le prix et il peut très vite grimper à Ibiza, gare à votre porte monnaie !

Pour finir, je dirais que je repars d’Ibiza en ayant cassé mes clichés sur cette île que je voyais uniquement comme une île de clubbing. J’espère avoir cassé les votres également !

 

Itinéraire : 4 jours à Ibiza, loin du Pacha !
4.8 (96.97%) 33 votes
By Le Gourmand Voyageur, 7 juin 2018 Elodie & Thibaud, un couple de passionnés de voyages qui souhaite simplement partager leurs expériences, coups de coeurs et bons plans. Un seul souhait, celui de voir se remplir les pages de nos passeports :)
  • 2

Le Gourmand Voyageur

Elodie & Thibaud, un couple de passionnés de voyages qui souhaite simplement partager leurs expériences, coups de coeurs et bons plans. Un seul souhait, celui de voir se remplir les pages de nos passeports :)

2 Comments
  • Céline
    17 juin 2018

    ben ça alors, j’ai envie d’aller à Ibiza maintenant, bravo !! 😉

    • Le Gourmand Voyageur
      18 juin 2018

      Mission réussie 🙂 Tu pourrais emmener Hippie dans sa terre d’origine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MAIS AU FAIT QUI SOMMES NOUS ?
Elo X Thib
Bienvenue sur le blog de Elodie et Thibaud ! Jeune couple passionné de voyages et de gastronomie, nous partageons ici nos récits, conseils et bons plans. Bon voyage ✈️
Rejoignez nos aventures sur Instagram !

@le_gourmand_voyageur